Les ingrédients

Le Whisky Single Malt est uniquement composé d'eau, d'orge maltée et de levure. Cependant, certaines distilleries ajoutent un peu de caramel lors de l'embouteillage afin d'harmoniser sa couleur.

Le maltage

L'étape du maltage consiste à faire germer le grain d'orge en l'humidifiant et en le laissant reposer dans un environnement frais et humide.

Cette étape est essentielle pour accéder à l'amidon contenu dans le grain qui se transformera en sucres fermentescibles nécessaires à l'élaboration de l'alcool. Afin de pouvoir accéder à cet amidon, le malt doit être séché pour stopper sa germination. C'est lors de cette étape que l'on peut inculquer au Whisky ses notes fumées en alimentant le feu avec de la tourbe.

Le malt est ensuite concassé pour obtenir une poudre grossière appelée "grist".

L'empatage

Le "grist" est mélangé à de l'eau chaude dans une cuve appelée "mashtun" pour donner un mout de bière. Ce dernier est récupéré par le fonds de la cuve lors du soutirage.

Cette étape est déterminante pour le goût du Whisky. Un soutirage lent donnera un mout plus clair qui permettra d'obtenir un Whisky plus léger. Lorsque le soutirage est rapide, le mout chargé en matières solides donnera au Whisky des arômes plus céréaliers.

La fermentation

Le mout est transféré dans de grandes cuves, en bois ou en métal, qui serviront à sa fermentation suite à l'ajout de levures. Ces dernières vont permettre aux sucres de se transformer en alcool et d'obtenir une bière de malt appelée "wash".

La distillation

Ce "wash" va alimenter les alambics en cuivre chauffés directement au charbon ou indirectement à la vapeur.

Les alambics sont exclusivement fabriqués en cuivre qui, lors de la conversation avec les  vapeurs d'alcool ou le distillat, retiendra les éléments lourds du Whisky. Pour cette raison, la forme et la taille des alambics influencera le gout du Whisky.

Les Whiskys sont presque toujours distillés deux fois. En Irlande et dans les Lowlands Ecossais, ils peuvent être distillés trois fois. Une distillerie de l'île d'Islay, Bruichladdich, a même tenté une quadruple distillation. A sa sortie de l'alambic, ce Whisky titrait plus de 80 degrés d'alcool par volume.

Le résultat de la première distillation est appelé "low wines". Il s'agit d'un alcool titrant entre 25 et 35 degrés. Il sera distillé une seconde fois afin d'obtenir le spiritueux qui servira à la maturation en fûts.

Le cut

Le distillat produit par les alambics sera coupé en trois parties: les têtes de distillation, le cœur de chauffe et les queues de distillation. Seul le "cœur de chauffe" est conservé pour la maturation en fûts. Les têtes et les queues de distillation seront mises de côté et mélangées au prochain "low wines".

La mise en fût

Le type de fût est déterminant: sa taille, le bois, et ses utilisations passées sont autant d'éléments qui influenceront le résultat final du Whisky.

Le Whisky peut être vieilli dans presque tous type de fûts tant que ces derniers soient confectionnés à partir de bois de chêne. Les fûts de bourbon, en chêne blanc américain, sont les plus répandus et les fûts de sherry, en chêne européen, produisent parmi les meilleurs Whiskys.

Le vieillissement

Les Whiskys sont vieillis pendant plusieurs années dans de grands entrepôts, appelés "chais". Leurs âges varient généralement de 3 à 30 ans, bien que certains puissent rester en fût bien plus longtemps.

L'emplacement du chai influencera le goût du Whisky: l'air ambiant traversant le bois va interagir avec le contenu du fût. Par exemple, les entrepôts situés en bord de mer donneront un arôme iodé aux Whiskys.

L'assemblage

S'il ne s'agit pas d'un "Single Cask", il y a de grandes chances que votre Whisky soit le résultat d'un assemblage de fûts différents. L'âge inscrit sur la bouteille fait alors référence au plus jeune des Whiskys faisant partie de l'assemblage.

L'embouteillage

C'est lors de cette étape que le distillateur va décider s'il veut colorer son Whisky au caramel ou bien filtrer à froid son précieux liquide afin d'empêcher la formation d'un voile trouble dans la bouteille. Enfin, c'est lors de cette étape qu'il va décider s'il ajoute de l'eau pour limiter la teneur en alcool de la bouteille ou le laisser "Brut de fût".

Fabrication du Whisky de Malt

Les types de whisky

AccueilAutour du WhiskyWebshopWhisky finder